Ce qui change pour les automobilistes en 2018

I2087
Supression du RSI : quel changement pour les travailleurs indépendants
30 janvier 2018

Ce qui change pour les automobilistes en 2018

Automobilistes : ce qui change pour vous en 2018

Publié le 17 janvier 2018 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Illustration 1Crédits : © Robert Kneschke – Fotolia.com

Illustration 1 undefined

Prime à la conversion, bonus écologique, malus automobile, taxe additionnelle, stationnement payant, contrôle technique… Vous avez sans doute entendu parler de nombreux changements pour les automobilistes en 2018 ? Qu’en est-il exactement ? Service-public.fr fait le point sur la question.

Prime à la conversion

Vous avez une voiture diesel ou essence assez ancienne et vous souhaitez en changer ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide pour la mise au rebut de votre vieille voiture et l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion moins polluant !

Voiture ancienne (diesel ou essence) : avez-vous pensé à la prime à la conversion pour la remplacer ?

Bonus écologique

Le dispositif des aides à l’acquisition ou à la location des véhicules peu polluants a été modifié, le bonus écologique concernant différents types de véhicules neufs (voitures, scooters et motos électriques notamment).

Le bonus écologique : seulement pour les voitures ?

Malus automobile

Le barème du malus automobile a été revu à la hausse en vue de décourager l’achat des modèles les plus polluants en émission de CO2.

Relèvement du barème du malus automobile

Taxe additionnelle

La taxe additionnelle sur les cartes grises des véhicules d’occasion les plus polluants voit son mode de calcul et son barème modifiés.

Modification de la taxe additionnelle sur les véhicules d’occasion les plus polluants

Taxe sur les voitures de forte puissance

Les certificats d’immatriculation des véhicules de tourisme de 36 CV et plus donnent lieu au paiement d’un prélèvement supplémentaire.

Instauration d’une taxe sur les voitures de tourisme de forte puissance (36 CV et plus)

Stationnement payant

Les automobilistes qui ne payent pas du tout (ou pas en totalité) le montant du stationnement payant s’exposent à devoir payer une amende. Depuis le 1er janvier 2018, ils doivent régler un forfait de paiement différé, appelé « forfait de post-stationnement ». Son montant varie d’une commune à l’autre contrairement à auparavant où l’amende était fixée à 17 € sur l’ensemble du territoire.

Stationnement payant : ce qui va remplacer les amendes au 1er janvier 2018

Contrôle technique

À compter du 20 mai 2018, le nombre de points de contrôle technique passera de 124 à 400. En cas de défauts considérés comme critiques (c’est-à-dire constituant un danger immédiat pour la sécurité routière), le délai pour effectuer les réparations sera réduit à 24 heures sous peine d’immobilisation du véhicule.

Contrôle technique

Erreur

Le contenu de l'actualité n'a pas pu être chargé

Fermer

x